Dr. Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
72 rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 20h
01 85 15 27 73
 
 

La souffrance au travail, comment en sortir à Rueil-Malmaison ?


Comprendre la souffrance au travail pour la surmonter avec un psychanalyste à Rueil-Malmaison

hommes qui travaillent

La souffrance au travail est un phénomène de plus en plus courant dans notre société contemporaine, marquée par une intensification des rythmes, des exigences accrues et une pression constante pour atteindre des objectifs toujours plus ambitieux.

La période de la COVID avait permis de stopper cette course effrénée à la rentabilité, à l’épuisement au travail mais aussi à la fin d’un modèle qui consiste à considérer le travail comme une valeur hautement estimé et considérée socialement.

Cette période de questionnement et de transition durant la COVID a permis de créer de nouveaux modèle travail comme l’intégration du travail à distance. Pourtant, ce nouveau modèle qui permet aux salariés de trouver un nouvel équilibre n’est pas nécessairement gage de mieux être. L’augmentation du nombre d’arrêts maladies durant la période post-covid en est un reflet.

Cette souffrance, bien que souvent invisible, a des conséquences profondes sur la santé mentale et physique des individus. Comprendre ses mécanismes et trouver des moyens efficaces pour y faire face est crucial. L'aide d'un psychanalyste peut s'avérer particulièrement précieuse dans ce contexte.

Les sources de la souffrance au travail

L’étymologie de travail vient du latin tripalium, un instrument de torture. C’est l’origine la plus largement répandue que André Eskénazi conteste. Dans une étude complexe où il démontre à travers la racine trav, nous retrouvons l’idée de rupture, ce qu’il démontre à partir de l’expression travail d’accouchement.

Son étude fait également ressortir l’étymon trabalium comme « être dans ses petits souliers[1] », « ne pas en mener large [2]» ce qui l’amène alors à conclure en une relation « entre la désignation du lieu étroitement délimité et celle d’une limitation apportée à la pleine intégrité de la personne.[3] »

Autrement dit, la souffrance au travail se ferait l’écho d’un sentiment d’être à l’étroit, de ne pas s’épanouir, de ne pas pouvoir exprimer quelque chose d’un désir propre. Dès que le Moi ressent une contrainte sans qu’il ne dispose des moyens psychiques pour y faire face, alors il commence à souffrir.

La souffrance au travail peut prendre de nombreuses formes, allant du stress et de l'épuisement professionnel (burn-out) à la dépression, en passant par des troubles anxieux. Les causes sont multiples et souvent interconnectées. Parmi les principales, on retrouve :

- Pression des objectifs à remplir : la culture de la performance et la quête de résultats peuvent créer un climat de stress, d’angoisse et d’anxiété.

- Manque de reconnaissance : l'absence de valorisation du travail accompli mais aussi l’absence de valorisation salariale peut conduire à un sentiment de dévalorisation ou de manque de considération.

- Conflits interpersonnels : les tensions avec les collègues ou la hiérarchie peuvent générer un environnement de travail toxique qui freine et empêche la mise au travail et entraîner une mise en retrait du salarié via l’arrêt-maladie.

- Incertitude et insécurité : les restructurations, les licenciements et les contrats précaires alimentent un climat d'incertitude et de peur pour l’avenir qui peut freiner et empêcher l’engagement du salarié dans l’entreprise.

Si la souffrance au travail se manifestent sous différents aspects, elle est aussi à entendre comme une souffrance qui est au travail, c’est-à-dire une souffrance qui concerne autre chose mais que le salarié n’est pas en mesure de voir trop pris justement par cette situation au travail qui l’aveugle.


champs fleuri

Le rôle du psychanalyste dans la gestion de la souffrance au travail

La psychanalyse, bien que souvent associée à l'exploration de l'inconscient et des conflits internes, peut jouer un rôle majeur dans la gestion de la souffrance au travail.

Le psychanalyste aide le patient ou le psychanalysant à identifier et à comprendre les sources profondes de sa souffrance. Souvent, les difficultés rencontrées au travail sont le reflet de conflits internes ou de schémas de pensée enracinés dans l'inconscient.

Par exemple, une tendance à l'auto-critique excessive peut être liée à des attentes parentales internalisées ; l’incapacité à supporter l’autorité de la hiérarchie peut provenir d’une relation à une autorité parentale rigide et autoritaire. Il est important de ne pas oublier que l’être humain est le reflet de son enfance et qu’il répète d’une manière ou d’une autre ce qu’il a vécu.

Le cadre thérapeutique proposé, un cadre confidentiel ou la parole peut être dites sans jugement, offre un espace sécurisé où l'individu peut exprimer librement ses sentiments et ses ressentis. Cette libération émotionnelle est souvent un premier pas essentiel vers la guérison.

La souffrance au travail est une réalité complexe et multifactorielle qui nécessite une approche globale pour être surmontée. La rencontre avec un psychanalyste offre une voie prometteuse pour identifier et comprendre les sources profondes de cette souffrance, libérer les émotions refoulées, et développer des manières autres et plus efficaces pour améliorer sa qualité de vie professionnelle.

En reconnectant le patient ou le psychanalysant avec ses ressources internes, sa subjectivité, et en l'aidant à transformer ses schémas de pensée, la psychanalyse peut jouer un rôle déterminant dans la reconquête du bien-être au travail.

[1] Eskénazi, A. L'étymologie de Travail, in Romania, tome 126 n°503-504, 2008. pp. 296-372.

[2] Ibid.

[3] Ibid.


Articles similaires

Derniers articles

La souffrance au travail, comment en sortir à Rueil-Malmaison ?

Soigner les changements d'humeur ou la labilité émotionnelle

Comment un psychanalyste peut aider un pubère en décrochage scolaire ?

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib