Dr. Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
72 rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 20h
01 85 15 27 73
 
 

Psychanalyste Colombes


Consulter un psychanalyste à Colombes

Lorsque l'on est en souffrance et que l'on cherche un thérapeute, il n'est pas toujours évident de savoir vers qui se tourner. Le psychanalyste est une personne qui peut vous aider à soigner des traumatismes, des souffrances psychiques variés et en profondeur.

En effet, la méthode psychanalytique traite de nombreux symptômes qu'ils soient psychiatriques ou non. En aidant à soigner les causes, elle vous aide à mieux vivre et à vous sentir plus apaiser avec vous-même et avec les autres.

agenda psychanalyste colombes

Pourquoi consulter un psychanalyste à Colombes ?

Lorsque l’on souffre moralement, la première personne à consulter est le psychanalyste. Le psychanalyste est celui qui a appris l’importance des mots dans une psychanalyse. Plus exactement les signifiants. Un signifiant est la représentation acoustique d'un mot. Cela signifie qu'un même signifiant peut être compris et entendu différemment par la personne qui le reçoit. Ainsi, le signifiant est fondamentalement équivoque. 

En effet, les signifiants sont présents depuis notre naissance et avant même celle-ci, ce que l’on entend, ce qui nous procure apaisement, chaleur et bien-être ou au contraire, nous inspire crainte, tristesse et blessure intérieure.

Sigmund Freud a été très sensible à l’importance des signifiants sur la psyché de l’être humain et sur la façon dont ils pouvaient influencer son devenir. En effet, il découvre avec l’hystérie dont les symptômes corporels défient la médecine, que les signifiants pouvaient produire des symptômes du corps : paralysie d’un membre, troubles visuels, douleurs corporelles, migraines, troubles sexuels, neurasthénie en sont des exemples. Mais pas uniquement, la dépression, les pensées obsédantes, la rumination mentale sont également des manifestations de pensées non exprimées.

Cette influence des signifiants sur les autres et sur soi nous l’observons tous les jours : le discours d’un bon orateur nous galvanise et suscite notre désir, la parole d’un enseignant qui nous transmet son savoir produit l’effet que nous l’apprécions. À l’inverse, une parole malheureuse, un mot blessant, des reproches, peuvent blesser profondément une personne, la marquer au point qu’elle n’a plus confiance en elle, manque d’assurance, et s’empêche d’entreprendre. 

Un dénigrement régulier pendant l'enfance renforce une image négative de soi et s'entend aux réalisations : "mon travail n'est pas assez bien", "mon travail est nulle", "j'ai l'impression de ne pas y arriver", "j'ai l'impression que tout ce que je fais ce n'est pas suffisant". Cette relation négative avec soi-même sabote et freine la construction d'une existence et l'avancée dans la vie. Cette relation à soi et à l'autre peut devenir un véritable enfer.

Pour comprendre de tels mécanismes, une psychanalyse est nécessaire. Elle s'appuie sur la méthode thérapeutique développée par S. Freud, la méthode psychanalytique.

Il prend le temps d’écouter les malades, ce qu’elles ont à dire, et apprend progressivement que ce sont des mots entendus, les pensées inacceptables qui sont alors refoulées qui produisent des symptômes.

Mais pas uniquement, il découvre également que l’être, devant ce qu’il ne comprend pas comble les lacunes de son savoir par l’imaginaire, des scénarios qu’ils s’inventent et auxquels il fini par croire. Ceux sont les fantasmes inconscients.

Le psychanalyste est ainsi celui qui par son écoute, permet d’avancer sur le chemin de ce qui cause vos symptômes et votre souffrance. Cette recherche de la cause est le moteur d’une cure psychanalytique.

Cela nécessite de dévoiler les fantasmes construits au cours de l’enfances mais aussi de dévoiler le sens des symptômes. Car les symptômes sont présents pour se faire entendre à la place de dire avec la parole.

Cette parole se découvre au travers des associations libres du patient et consiste à parler librement les pensées, les rêves et le corps. Ainsi, le patient découvre qu’au travers de sa parole, un lapsus trahi un désir inconscient. Ce désir inconscient se dévoile progressivement et est le fruit des efforts du patient dans sa découverte d’un savoir sur lui-même.

Le psychanalyste l’aide à entendre ce qu’il n’aurait pas entendu sans lui, il l’aide à interpréter ses actes manqués et ses rêves, car la vérité cachée se trouve à l’intérieur du patient. Simplement, il ne peut y accéder seul car des défenses sont érigées comme des murs défendant un secret bien gardé.

Ce secret qui constitue la vérité de l’être, une fois dévoilée produit un changement, une transformation, qui permet à l’être devenu sujet de voguer plus paisiblement sur le chemin de son existence.

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Derniers articles

La souffrance au travail, comment en sortir à Rueil-Malmaison ?

Soigner les changements d'humeur ou la labilité émotionnelle

Comment un psychanalyste peut aider un pubère en décrochage scolaire ?

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib