Dr. Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
72 rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Indisponible aujourd'hui
 
 

La scientificité de la psychanalyse


Modernité et scientificité – pour une psychanalyse actualisée - samedi 25 novembre 2023

La psychanalyse est-elle scientifique ?

Modernité et scientificité de la psychanalyse

La psychanalyse est une théorie et une méthode de traitement thérapeutique des troubles et symptômes psychiques développée par Sigmund Freud au début du XXème siècle. Elle a laissé une empreinte indéniable dans le développement de la psychologie et de la compréhension des comportements et l’esprit humain.

Elle a permis une prise en charge des états morbides inexpliqués par la médecine, à savoir, le traitement des névroses : l'hystérie, la névrose obsessionnelle et la phobie. Puis, son développement a permis de développer sa technique de traitement afin de l'élargir aux traitements des enfants, mais aussi de la psychose

Cependant, son statut en tant que discipline scientifique demeure un sujet de débat, de controverse voire de contestation.

Fondements de la psychanalyse

Les fondements de la psychanalyse reposent sur une série de concepts intriqués tels que l’inconscient, la sexualité infantile, le complexe d’Œdipe, la pulsion, la libido, la castration, l’interprétation des rêves, le refoulement, le traumatisme mais aussi sur une méthode thérapeutique qui s’appuie essentiellement sur l’association libre des pensées, des rêves et du corps. Par cette méthode innovante, Freud renonce à l’hypnose dont l’efficacité était relative. L'approche psychanalytique s'appuie sur l’association libre permet l’accès aux mécanismes inconscients et aux pensées et affects refoulés qui produisent des symptômes.

L’analyse des rêves, des lapsus, des actes manqués mais aussi du transfert permet de s’approcher du désir inconscient, d’en révéler la véritable nature et d'en dénouer la souffrance psychique.

Par conséquent, la psychanalyse s’attache à travailler avec la subjectivité propre à chacun c’est pourquoi elle est aussi contester car il n’est pas possible de comparer une personne avec une autre, mais uniquement une personne avec elle-même ce qui va à l’encontre des protocole classique établie par la science par les preuves. 

Les critiques de la scientificité de la psychanalyse

Le débat sur la scientificité de la psychanalyse a été alimenté par des critiques persistantes depuis ses débuts. Certains chercheurs ont remis en question la méthodologie utilisée dans la psychanalyse, la qualifiant de manque de rigueur scientifique. Et puis il y a ceux, qui ont tout simplement rejeté les concepts freudiens comme le complexe d'Oedipe ou celui de sexualité infantile les qualifiants d'oeuvres de l'esprit de Freud. 

Ainsi, les concepts psychanalytiques, bien que profondément influents, ont été critiqués pour leur nature non vérifiable et leur propension à l'interprétation subjective. Ces critiques soulèvent des inquiétudes quant à la validité des observations et à la possibilité de généralisation. En effet, la démarche scientifique de la psychanalyse est principalement basée sur l’étude de cas clinique, la seule qui permettent de rendre compte des effets d’une psychanalyse.

Malgré ces critiques, des recherches ont été entreprises pour évaluer la scientificité de la psychanalyse. Cependant, les résultats ont été mitigés et parfois contradictoires. Certaines études ont soutenu l'efficacité de la psychanalyse en tant que méthode thérapeutique, reflétant des améliorations significatives chez les patients. D'autres, cependant, ont remis en question ces résultats, par le manque de contrôle méthodologique et la difficulté à mesurer les concepts psychanalytiques de manière objective.

Ce critère d’objectivité s’oppose à la subjectivité des êtres parlants tout comme le caractère comparatif et quantitatif propre aux études randomisées.

Les perspectives actuelles sur la psychanalyse montrent une diversification des approches. Nous pensons ici aux travaux développés depuis les années 2000 avec les nourrissons, mais aussi les travaux sur l'autisme. 

Différentes écoles de pensée ont émergé, certaines cherchant à intégrer des éléments empiriques et scientifiques dans leur pratique. Ces tentatives visent à combler le fossé entre les concepts psychanalytiques traditionnels et les exigences de la recherche scientifique moderne. Cependant, malgré ces efforts, la question de la scientificité de la psychanalyse reste largement ouverte.

En conclusion, la question de savoir si la psychanalyse peut être qualifiée de discipline scientifique demeure un sujet de débat complexe et en constante évolution. Les critiques concernant le manque de rigueur méthodologique et la nature non vérifiable des concepts psychanalytiques ne peuvent être ignorées.

Cependant, les partisans de la psychanalyse soulignent son impact culturel et thérapeutique durable. À ce jour, la psychanalyse continue d'évoluer dans sa quête pour intégrer des éléments scientifiques tout en préservant ses fondements éthiques et thérapeutiques.

Pour discuter de la scientificité et de la modernité de la psychanalyse, le RPH organise un colloque le samedi 25 novembre 2023. Le programme et la plaquette d'information sont ci-dessous.

plaquette
intervenants colloque

Contactez-nous

Vous souhaitez des renseignements ou prendre rendez-vous ? N'hésitez pas à laisser votre message nous vous rappellerons. 

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Derniers articles

Surmonter le deuil d’un enfant mort-né

Psychanalyse et traumatisme

La peur de prendre des décisions ou décidophobie Rueil-Malmaison

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib