Dr. Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
72 rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 20h
01 85 15 27 73
 
 

Peur de l’abandon, angoisse d’abandon et sentiment d’abandon : en sortir par une cure psychanalytique


Guérir de la peur d'abandon par la psychanalyse

solitude détresse abandon

Les sources du sentiment d’abandon

La peur de l'abandon, l'angoisse d'abandon et le sentiment d'abandon sont des notions qui se réfèrent à un état psychique qui est révélateur d’un mode de fonctionnement dans la relation et qui, en psychanalyse trouve son origine dans les expériences précoces de relation à l’Autre. Il s’agit des premiers Autres que l’enfant rencontre à la naissance.

L'angoisse d'abandon peut être définie comme une réaction de détresse intense provoquée par la crainte de perdre une personne significative. Cette angoisse peut avoir des racines profondes dans l'enfance, souvent liées à des expériences de séparation, de négligence ou de traumatismes psychiques.

Sigmund Freud, évoque ce premier état de détresse chez le nourrisson en situation de dépendance absolue à l’Autre, généralement la mère mais aussi toute personne qui prend soin de l’enfant. Freud développe ainsi ce qu’il appelle l’expérience de satisfaction comme expérience première de détresse que le nourrisson ressent devant un besoin, celui de se nourrir et que l’Autre vient apaiser en le nourrissant, ce qui a pour effet d’apaiser la tension et la détresse éprouvée. Il faut noter que pour le nourrisson, cette expérience de détresse s’apparente à une expérience de mort imminente.

Selon la psychanalyse, cette expérience laisse une empreinte durable dans le psychisme, influençant la manière dont une personne perçoit et appréhende ses relations aux autres.

Les manifestations du sentiment d’abandon

Le sentiment d'abandon peut se manifester de différentes manières, allant de l'anxiété constante à la nécessité excessive de recherche l'attention et la validation. Le besoin de sécurité affective peut exacerber le besoin de réassurance et la demande excessive d'amour à l'autre.

Certains individus peuvent développer des mécanismes de défense pour éviter la douleur associée à l'abandon, tels que l'isolement, la dépendance affective ou le retrait social. Certains vont même jusqu’à s’organiser pour créer des situations où ils seront rejetés et ensuite se positionner comme étant celui ou celle qui est abandonnée par l’autre.

Dans la perspective psychanalytique, l'angoisse d'abandon est aussi liée à celui de l'attachement, qui se forme pendant l'enfance à travers les interactions avec les figures d'attachement, généralement les parents, mais aussi les frères et sœurs ainsi que toutes les personnes qui s’occupent de l’enfant. Ces relations serviront de socle aux identifications ultérieures.

Aussi des expériences précoces négatives, de séparation, d’abandon comme dans les situations d’adoption ou des ruptures précoces peuvent perturber le développement de l'attachement, et par conséquent du lien affectif à l’autre, laissant ainsi des blessures profondes sur le plan psychique.

Les relations amoureuses peuvent être particulièrement révélatrices des dynamiques liées à la peur de l'abandon. Les individus ayant une prédisposition à cette angoisse peuvent manifester des comportements tels que la jalousie excessive, le besoin constant de réassurance, ou même l'auto-sabotage des relations saines par crainte d'être abandonnés. Le psychanalyste Ernest Jones avait noté que le pendant de l’angoisse de castration chez l’homme était l’angoisse de perte d’amour chez la femme. C’est cette peur de l’abandon qui serait chez elle à l’origine d’un sentiment d’abandon.

Se libérer de la peur de l’abandon

La psychanalyse propose une approche thérapeutique pour explorer et traiter ces dynamiques affectives qui peuvent donner lieu à des relations symptomatiques à l’autre. La méthode psychanalytique peut aider à identifier les origines de la peur de l'abandon, à comprendre les schémas répétitifs de comportement, et à travailler sur la construction de relations plus saines et sécurisantes.

La peur de l'abandon, l'angoisse d'abandon et le sentiment d'abandon sont des aspects complexes de la psyché humaine, profondément enracinés dans les expériences précoces de la vie. La psychanalyse offre un cadre théorique et thérapeutique pour explorer ces sentiments, favorisant une meilleure compréhension de soi et la possibilité d'établir des relations plus épanouissantes.

Formulaire de contact

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Derniers articles

Devenir psychanalyste au RPH

Colloque de psychanalyse - La question du diagnostic en psychanalyse et en médecine le 23 mars 2024

Peur de l’abandon, angoisse d’abandon et sentiment d’abandon : en sortir par une cure psychanalytique

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib