Dr. Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
72 rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Indisponible aujourd'hui
 
 

La maladie et le malade, ouvrons le dialogue entre chirurgiens et psychanalystes


Page de présentation jorunée d'étude

Journée d'étude du RPH-École de psychanalyse du samedi 25 mai 2024

programme journée d'étude la maladie et le malade

Depuis, juin 2023, lors de la journée d’étude Clinique du partenariat entre chirurgie et psychanalyse, le Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital- École de psychanalyse renoue avec le désir de permettre le dialogue entre des médecins et chirurgiens et des psychanalystes. Elle a ainsi invité des chirurgiens orthopédistes et des chirurgiens esthétiques à dialoguer avec les psychothérapeutes et psychanalystes de l’École.

Fort du succès de cette journée, riche d’enseignements pour les uns et pour les autres, l’École a souhaité renouveler l’expérience en invitant des médecins chirurgiens lors de la journée d’étude du samedi 25 mai 2024 sur le thème :

La maladie et le malade, ouvrons le dialogue entre chirurgiens et psychanalystes

La médecine soigne au moyen de traitements médicaux. La chirurgie permet d’intervenir directement sur l’organisme malade au moyen d’instruments qui permettent de couper voire de découper. Nous sommes dans le champ du Réel.

Le psychanalyste ne touche ni le corps directement et n’intervient pas sur l’organisme. Pourtant, il reçoit bien à sa consultation des êtres ayant le désir de savoir sur eux-mêmes et présentant une maladie organique. Pour cela, il ne dispose que de l’association libre des patients pour opérer symboliquement.

Si le corps se situe au niveau des registres de l’Imaginaire et du Symbolique, l’organisme lui est du registre du Réel. Il est possible depuis les travaux du psychanalyste Fernando de Amorim de penser qu’une psychanalyste peut intervenir symboliquement pour traiter les symptômes corporels.

Pour ce qui est de la maladie organique, l’intervention du chirurgien est parfois nécessaire. Pour le psychanalyste, c’est en opérant avec les associations libres que la maladie organique pourra être interprétée. C’est un travail de longue haleine car le Moi du malade organique ne se laisse pas appréhender comme cela.

Lors de cette journée, il sera question de chirurgie esthétique, de chirurgie de la thyroïde mais aussi de rhinoplastie mais également de la maladie organique avec les psychothérapeutes et psychanalystes de l’École.

Ces interventions seront l’occasion de voir comment chirurgiens et psychanalystes peuvent articuler leurs interventions, tandis qu’ils opèrent dans des champs différents.

 

Tarifs

50 € - Formation individuelle

15 € - Étudiants (sur justificatif)

60 € - Participation à distance / Plein tarif

20 € - Participation à distance / Étudiants

30 € - Membres du RPH

 

Renseignements auprès des organisateurs

Nazyk FAUGERAS

06 15 30 40 40

Erwann GOUADON

06 85 19 20 74

Jeanne SIMMOU

06 26 54 11 60

 


Articles similaires

Derniers articles

La peur de prendre des décisions ou décidophobie Rueil-Malmaison

Commencer une psychothérapie dans le traitement du surmenage à Suresnes

La maladie et le malade, ouvrons le dialogue entre chirurgiens et psychanalystes

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib