Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
70 Rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Disponible de 8h30 à 20h
06 22 79 39 34
 
 
Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre

Les règles de la cure psychanalytique Nanterre

Quelles sont les règles d'une psychanalyse ?

Comment se déroule une psychanalyse ? Quelles sont les règles d'une cure psychanalytique ? Pour en savoir davantage sur le fonctionnement d'une psychanalyse, lire l'article suivant.

Les règles de la cure psychanalytique définissent un cadre de travail explicité au patient lors de sa première consultation avec un psychothérapeute ou un psychanalyste.

Le cadre de la cure est nécessaire au bon déroulement du traitement par la psychanalyse.

Il indique une limite à l’intérieur de laquelle le travail psychique peut œuvrer vers une mise en lumière du fonctionnement psychique du patient, des nœuds à dénouer, des résistances à lever mais aussi des fantasmes inconscients qui se cachent derrière les symptômes qui font souffrir.

La psychanalyse est donc un travail en profondeur qui permet l’accès aux phénomènes inconscients qui ont cours sans que la personne s’en rende compte. Pour que la prise de conscience ait lieu et que des modifications profondes se produisent, le respect de plusieurs règles est nécessaire :

  • L’association libre : il s’agit de la technique utilisée en psychanalyse pour accéder aux éléments refoulés. L’association libre consiste pour le patient à dire toutes les pensées qui lui viennent à l’esprit en s’abstenant de tout jugement critique et de tout choix concernant sa propre pensée. Il est indispensable qu’il s’abstienne de raisonner logiquement au risque de passer à côté de l’association libre. Au travers de celle-ci pourront émerger des lapsus, des fantasmes, des conflits qui pourront être analysés.

 

  • Le nombre de séance hebdomadaire : plusieurs séances par semaine sont nécessaires afin d’assurer une permanence dans le déroulement du processus mais aussi une stabilité dans le vécu du patient. Par exemple, un fort vécu émotionnel lié à une séance pourra plus facilement et plus rapidement être mis au travail si la personne vient trois fois par semaine tandis qu’une fréquence moins soutenue ouvre la porte aux résistances qui voilent à nouveau ce qui se mettait à jour. Il s’agit donc de maintenir le plus ouvert possible l’inconscient d’une séance à une autre et d’amoindrir les effets des résistances toujours à l’œuvre jusqu’à la fin de la cure et même après.

 

  • Le paiement des séances manquées : en cas d’absence ou de séance manquée, le patient paie les séances et cela quelle qu’en soit la raison. Le paiement des séances a plusieurs visés comme celle de ne pas permettre à la résistance de s’installer comme par exemple un patient qui n’a pas envie de venir et qui va s’arranger pour se mettre dans une situation qui l’empêchera effectivement de venir.

Bien entendu, le psychothérapeute ou le psychanalyste est garant de ce cadre. Parce qu’il en a fait l’expérience sur lui-même dans sa propre psychanalyse personnelle, il mettra tout son art au service du patient afin que le respect du cadre n’aille pas avec rigidité. En effet, ce sera à lui, en fonction de la situation et de l’histoire du patient, d’apprécier ou non un assouplissement afin de ne pas aller nourrir la résistance ou le symptôme du patient.

Son éthique est également engagée dans la cure. Le psychothérapeute ou le psychanalyste est là avant tout pour vous écouter de façon psychanalytique, en relevant par exemple les mots, les sons, dont l’équivoque pourra donner lieu à une interprétation. Ces interventions visent uniquement à faciliter l’avancée de la cure.

Il se gardera de tout conseil ou d’avis qui l’obligeront à sortir de sa réserve et à s’impliquer concrètement dans la vie du patient. S’il paraît silencieux, c’est pour laisser au patient la place de dire toutes les pensées qui lui viennent à l’esprit et lui permettre qu’il se tourne vers lui-même, son monde interne, seul moyen pour qu’il trouve les réponses à ses questions et les solutions à ses problèmes.

Le psychothérapeute ou le psychanalyste n’est ni là pour juger ni penser à votre place mais diriger la cure afin qu’elle avance dans la bonne direction.

Engagé dans votre cure, vous pourrez faire l’expérience des effets que produit la parole dans votre vie mais aussi le sens de l’ensemble de ses règles qui composent le cadre de la cure psychanalytique.

Pour plus d'information ou pour prendre rendez-vous pour commencer une psychanalyse, n'hésitez pas à contacter Ouarda Ferlicot psychanalyste à Nanterre. 

Contact

Ouarda Ferlicot

70 Rue Maurice Thorez
92000 Nanterre
Psychanalyste

Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 20h

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.