Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
72 rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 20h
01 85 15 27 73
 
 

Comment aider un adolescent à sortir de la violence ?

28 Déc 2022 Ouarda Ferlicot Psychanalyse

adolescent en colère et violent

Psychothérapeute pour aider l’adolescent violent La Garenne-Colombes

Au cours de la période pubertaire, l’adolescent se découvre comme étant désirant et aspirant à faire par lui-même et sans ses parents.

Le pubère est à un âge où la tentation de faire des choses interdites, de tester les limites, découvrir de nouvelles choses est plus forte que la raison.

Lorsqu’il devient violent, il agit de manière irréfléchie sans se soucier de l’impact que cela peut avoir pour autrui mais également pour lui-même.

Il est le plus souvent guidé par son envie du moment, ses pulsions et ne se soucie guère des exigences du social, de la vie scolaire, soit de la vie en groupe et plus largement en société.

Un adolescent qui devient violent est le signe d’un mal-être ou d’une émotion que ce dernier n’arrive pas à verbaliser et à exprimer.

Le comportement violent vient en lieu et place de la souffrance et de l’angoisse qu’elle génère.

Cette violence signale une difficulté à verbaliser ce qui ne va pas, mais également une absence de l’intégration de la limite entre soi et l’autre puisque dans la violence il y a la volonté de s’imposer à l’autre, de violer son espace intime, celui du corps mais aussi celui du psychisme lorsqu’il reçoit des insultes ou des intimidations.

Le moment de la violence est un moment traumatique où il n’existe plus de distinction entre soi et l’autre.

Parfois, cette violence surgit parce que l’adolescent se sent agressé alors qu’il ne l’était pas, une parole ou un geste est mal interprété et la violence constitue une façon de se protéger de ce monde environnant qui semble hostile.

D’autres fois, la violence à l’école répond à une autre violence, celle d’une situation familiale complexe comme la maladie d’un parent, un divorce qui se passe mal, une violence dans le couple, tous ses événements qui, s’ils ne sont pas parlés avec les parents créés un sentiment d’insécurité et d’incompréhension qui génère une situation conflictuelle pour l’adolescent qui va alors transporter son conflit là où il le peut, à l’école.

Il s’agit là d’un appel qui doit être entendu sérieusement. Un adolescent qui ne se sent pas écouté et n’a pas de lieu pour parler va chercher à l’être et peut alors se mettre à rechercher la violence, sans s’en rendre compte, pour que des adultes s’intéressent à lui.

Comment réduire les passages à l'acte de l'adolescent ?

Un travail psychothérapeutique peut aider l’adolescent à comprendre cette violence, d’où elle vient mais surtout à la parler plutôt qu’à l’agir. Cette aide thérapeutique aide à réduire les passages à l'acte de l'adolescent. En effet, le fait de pouvoir dire la violence au contraire de l’agir, l’atténue voire la pacifie.

Un psychothérapeute un professionnel qui occupe une position de tiers extérieur auquel l’adolescent peut parler de sa violence et de sa souffrance sans crainte d’être jugé et sans crainte de décevoir ses parents ou ses proches.

Le psychothérapeute peut aider l’adolescent à sortir du cycle de la violence sur autrui ou sur lui-même. Pour cela, il l’aidera, lors de sa psychothérapie, à acquérir une autonomie psychique, celle qui permet de dire non de refuser ce qui ne lui convient pas, s’éloigner des autres qu’il ne supporte pas et cela sans en passer par des comportements violents.

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Derniers articles

Colloque de psychanalyse à Paris - Devenir père

Comment aider un adolescent à sortir de la violence ?

Psychothérapeute endométriose Suresnes 92

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib