Dr. Ouarda Ferlicot
Psychothérapie et psychanalyse à Nanterre
 
72 rue Maurice Thorez, 92000 Nanterre
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 20h
01 85 15 27 73
 
 

L’augmentation des troubles dépressifs chez les jeunes


Ouarda Ferlicot,
À Nanterre, le 17 février 2023

personne triste

Soigner les troubles dépressifs chez les jeunes à Nanterre

L’article du Figaro du 14 février 2023 intitulé « Un jeune sur cinq présente des troubles dépressifs » par Pascale Santi nous informe d’une hausse des épisodes de dépression en 2021 dans la population.

La crise sanitaire générée par l’épidémie de COVID-19 a eu raison de la santé mentale des Français. L’article met en particulier l’accent sur le pourcentage des jeunes de 18-24 ans touché par les troubles dépressifs. En effet, ils sont près de 21% à être touché.

Les troubles dépressifs recouvrent des manifestations diverses avec des degrés divers de légers à sévères : troubles du sommeil, anxiété, angoisse, tristesse, fatigue intense, rumination mentale, procrastination, laisser-aller.

Si de nombreux dispositifs ont été mis en place par les pouvoirs publics pour faire face à cette augmentation sans précédent de la dépression chez nos jeunes, ils sont saturés et ne peuvent répondre à eux seul à la demande toujours croissante d’aide psychothérapeutique.

Les dispositifs de remboursement par la sécurité sociale ou les mutuelles restent quant à eux inadaptés et ne tiennent absolument pas compte de la subjectivité humaine qui ne se règle pas selon une durée fixée à l’avance ni selon un nombre de séance limitée.

Cette subjectivité se règle sur le désir inconscient et suit une logique et une temporalité qui lui est propre.

Que se passe-t-il lorsque les 8 ou 10 séances remboursées sont atteintes et que la personne souffre toujours ? Que lui est-il proposé ? D’attendre l’année suivante pour de nouveau être remboursée ? Ou alors qu’elle puisse régler et au prix fort la consultation du psychologue ou du psychothérapeute qu’elle consulte. Il s’agit donc d’une impasse.

De plus, cette prise en charge retire toute responsabilité et toute implication à celui qui souffre.

En effet, le paiement des séances responsabilise et implique le patient dans la prise en charge de sa souffrance qu’il soit en psychothérapie ou en psychanalyse.

Le dispositif de Consultation Publique de Psychanalyse (CPP)

C’est suivant cette logique que certains psychothérapeutes et psychanalystes accueillent à leur consultation les personnes avec des troubles dépressifs en leur proposant que le prix des consultations soit fixé en fonction des possibilités de chacun. Ce dispositif est celui proposé par la Consultation Publique de Psychanalyse à Nanterre (CPP).

Il permet à chaque personne en souffrance de s’engager dans un traitement psychique, une psychothérapie ou une psychanalyse sans que cela ne coûte quoi que ce soit au contribuable. Ce dispositif prend en compte le désir de l’être qui souhaite s’en sortir dignement.

Si vous souhaitez prendre rendez-vous pour commencer une psychothérapie à Nanterre et que vous souhaitez rencontrer un psychologue ou un psychanalyste qui adapte ses honoraires selon les possibilités, n’hésitez pas à contacter Ouarda Ferlicot à Nanterre.

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Derniers articles

Devenir psychanalyste au RPH

Colloque de psychanalyse - La question du diagnostic en psychanalyse et en médecine le 23 mars 2024

Peur de l’abandon, angoisse d’abandon et sentiment d’abandon : en sortir par une cure psychanalytique

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib