Accueil > Consultation psychanalyste > Psychanalyste > Psychothérapie ou psychanalyse, quelle est la différence ? Nanterre

Psychothérapie ou psychanalyse, quelle est la différence ? Nanterre



Psychothérapie ou psychanalyse, quelle est la différence ? Nanterre

                 

Distinction entre psychothérapie et psychanalyse ? 

Une psychothérapie se distingue d'une psychanalyse par la position occupée par le patient, c'est-à-dire, en face à face.


Cette position à la fois spatiale constitue également une position subjective. Celle-ci indique que le patient a besoin de s'accrocher à l'image visuelle du corps de son psychothérapeute pour avancer. On parle alors de relation imaginaire.

Si elle est nécessaire pour nouer une relation thérapeutique, la psychanalyse ne s'en contente pas.

Une psychothérapie s'adresse à tous et à toute personne qui souffre. Elle permet un apaisement des symptômes voir leur disparition. 

Cependant, en psychanalyse nous savons que le symptôme n'est qu'une partie émergée de l'iceberg, la partie visible d'un conflit inconscient à l'oeuvre, c'est pourquoi une psychanalyse se distingue de la psychothérapie, parce qu'elle s'intéresse à agir en profondeur.

Dans une psychothérapie, le patient exprime le plus généralement, sa plainte, parle de ses symptômes, sans nécessairement exprimer le désir de trouver la cause profonde de son mal-être. C'est pourquoi, les patients abandonnent leur psychothérapie dès qu'ils sentent une amélioration, ce qui ne les met pas à l'abri de rechute, d'autres patients souhaitent simplement se débarrasser de leurs symptômes, sans exprimer le souhait d'en savoir davantage et d'aller plus loin. On parlera alors de psychothérapie réussie et nous resterons à la disposition du patient s' il souhaite revenir nous consulter à un autre moment de sa vie.


Si un désir de savoir, de recherche des causes profondes apparaît et que le patient s'interroge sur lui-même, sur l'origine de ses symptômes, il pourra entrer en psychanalyse.


Une psychanalyse se déroule allongée sur un divan. La position que l'être occupe est celle de psychanalysant. Le psychanalysant est celui qui fait une psychanalyse. Il n'a plus besoin de se soutenir au travers du regard de son psychothérapeute, mais peut continuer son chemin en s'appuyant sur lui-même, son désir et ses associations libres.


C'est uniquement par une psychanalyse que le psychanalysant, en déroulant la chaîne associative, découvrira l'origine profonde de ce qui l'empêche de vivre sa vie. S'il s'accroche et arrive au bout du chemin, il deviendra Sujet, c'est-à-dire, capable de vivre sa vie en suivant la voie de son désir. Apaiser, ses symptômes ne seront plus un frein et ne l'empêcheront plus d'avancer dans ses projets.

Vous souhaitez entreprendre une psychothérapie ou une psychanalyse ? Contacter Ouarda Ferlicot psychologue et psychothérapeute à Nanterre 92. 

Contactez-nous