Accueil > Consultation psychanalyste > Symptômes pour psychothérapie > Pourquoi consulter un psychologue, psychothérapeute en cas de maladie de la peau à Nanterre ?

Pourquoi consulter un psychologue, psychothérapeute en cas de maladie de la peau à Nanterre ?



Pourquoi consulter un psychologue, psychothérapeute en cas de maladie de la peau à Nanterre ?

Les maladies de la peau non dues à un virus sont fréquentes et suscitent beaucoup d’interrogations au niveau médical car les traitements restent inefficaces pour les traiter durablement. C’est pourquoi l’alliance d’un traitement dermatologique avec une psychothérapie est nécessaire et produit des effets durables pour le patient et améliore sa qualité de vie.

Les maladies de peau touchent aussi bien les nourrissons, que les adolescents et adultes.

La peau est un reflet de nous-mêmes. Elle réagit aux différentes émotions que l’on peut ressentir, comme la colère, la tristesse, le bonheur, la fatigue. Elle peut aussi être marquée par les cicatrices d’accidents, de blessures et garder et conserver ainsi une mémoire visible d’événements de la vie de l’individu.

Nous pourrions dire ainsi que les maladies de la peau sonnent comme un rappel de ce qui a été oublié, refoulé, et qui ne demande qu’à ce dire. A défaut, c’est la peau qui se charge de rendre visible se qui est enfoui.

Depuis S. Freud, la psychanalyse s’est intéressée aux phénomènes dits " psychosomatiques", ces maladies qui apparaissent à un moment donné de la vie du patient puis disparaissent parfois spontanément sans que l’on sache pourquoi pour réapparaître plus tard faisant de ces maux de véritables maladies chroniques.

Les maladies de la peau tel que l’eczéma, le psoriasis ou l’acné ne sont pas exemptes de ce phénomène à l’origine d’une grande souffrance psychique : perte de l’estime de soi, honte, gêne, peur du regard des autres, évitement du contact corporel, sont autant de manifestation de la souffrance qui peut trouver à s’exprimer au travers d’une psychothérapie ou d’une psychanalyse afin de diminuer cette souffrance.

La peau est une enveloppe, une séparation, une limite entre l’intérieur et l’extérieur du corps et elle peut devenir un terrain propice à l’expression de conflits psychiques internes qui ne parviennent à se dire par la parole.

Trouble précoce dans le contact à l’autre ? Difficulté de séparation ? Deuil ? Traumatisme infantile ? Les maladies de la peau peuvent être une réponse à une situation non résolue, un stress, une angoisse dont la personne n’a pas conscience et dont le but d’une psychothérapie est de permettre cette prise de conscience afin de produire un changement, une modification, dans la façon de réagir aux situations stressantes, angoissantes mais aussi, de façon plus profonde, à résoudre les conflits internes qui se cachent derrière ses problèmes de peau.

Il est ainsi courant de constater des irruptions cutanées, des poussées d’eczéma ou de psoriasis sans raison apparente.

Si les traitements dermatologiques traitent et apaisent les poussées, ils ne restent que des traitements symptomatiques et en aucun cas ne guérissent ses maladies.

L’alliance de ces traitements avec une psychothérapie et une psychanalyse produit de bien meilleurs effets.

La composante psychique de ses maladies est largement répandue et c’est lors d’une psychothérapie ou d’une psychanalyse qu’il sera possible de trouver l’origine, la cause de ce qui s’exprime par le biais de l’enveloppe corporelle qu’est la peau.

Consulter un psychologue ou un psychanalyste en cas de maladie de la peau aide à mieux vivre sa maladie mais aussi à diminuer considérablement la souffrance qu’elle engendre.

Pour prendre rendez-vous en cas de souffrance liée à une maladie de la peau, contactez Ouarda Ferlicot au 06.22.79.39.34.
Contactez-nous