Accueil > Articles sur la psychothérapie > La souffrance au travail au regard de la psychanalyse, à Nanterre

La souffrance au travail au regard de la psychanalyse, à Nanterre



La souffrance au travail au regard de la psychanalyse, à Nanterre

A Nanterre, le 24 décembre 2013 par Ouarda Ferlicot.
 
 
La souffrance au travail est un des motifs réguliers qui pousse la personne à venir rencontrer un psychothérapeute ou un psychanalyste.
 
 
Par exemple, elle peut évoquer une difficulté relationnelle entre collègues, avec sa hiérarchie ou un mal-être quant au poste occupé. Les dires des patients ou psychanalysants concernant leur relation au travail nous amènent à nous interroger sur ce qui se joue psychiquement sur la scène du travail.
  
Une psychanalysante rencontre régulièrement des situations conflictuelles avec les usagers auxquels elle a affaire, mais aussi avec ses collègues. Après une énième altercation sur son lieu de travail, elle arrive à sa séance en évoquant l’idée de se mettre en arrêt maladie « pour les faire chier » dit-elle. Je lui signalerai qu’une autre voie moins coûteuse, que celle de faire chier l’autre, était possible. Je lui propose de revenir le lendemain pour une autre séance, utilisant ainsi cette technique de l’écarteur mise en place par M. de Amorim. Elle accepte.
 
Le lendemain, sa séance lui permettra d’aborder son « problème d’agressivité » comme elle le nomme et la façon dont elle peut s’en prendre à l’autre sans pouvoir s’en empêcher. 
 
La psychanalyse permet cela. C’est-à-dire qu’elle autorise l’être en souffrance à dire sa haine de l’autre, qui n’est que l’effet miroir de celle qu’il a vis-à-vis de lui-même. 
 
Ainsi, il pourra s’interroger sur sa part de responsabilité et la place qu’il peut occuper dans le conflit qui l’oppose aux autres.
 
Dans cette visée, un apaisement des relations à l’autre est possible et la gestion des conflits peut s’opérer de manière symbolique, par la parole, et non par la voie du passage à l’acte.
 

Pour plus d'information sur cet article ou pour prendre rendez-vous avec une psychothérapeute spécialisée dans la souffrance au travail, contactez Ouarda Ferlicot au 06.22.79.39.34.

Contactez-nous